Débaptisez-moi !


Mes chers lecteurs. L'Eglise catholique est au taquet. 

Je reçois il y a quelques jours un courrier du diocèse refusant de me radier des listes de baptême comme je l'ai demandé, avec les formes, deux mois plus tôt.

"L'acte ne peut [...] être rendu illisible ni effacé" me précise le courrier laconique avec ajout d’une jurisprudence pour mieux décourager le candidat à l'apostasie de persévérer dans sa requête.

Au mieux, dans sa légendaire générosité et son infinie tolérance, l'administration catholique me précise qu'elle peut inscrire une mention en marge (que personne ne peut consulter, il est précisé. Donc pourquoi ne rien barrer sur la liste puisque personne ne peut la consulter ? Les voies du diocèse sont impénétrables.).

Le diocèse prétend alors que je n'ai rien précisé de mes motivations. Et pour cette raison, il me faut recommencer la demande.

On m'avait pourtant dit au catéchisme (oui ça aussi on m'a forcé) : "tu ne mentiras point".

Ma demande d’apostasie a été faite dans les règles et, après vérification de l'original, voici les motivations qui y étaient jointes :

« En soutenant les manifestations homophobes contre l'égalité des droits qui ont eu lieu en France, l'Eglise a activement participé à la recrudescence de l'homophobie ces derniers mois. Les déclarations outrancières des représentants de l'Eglise n'ont pu qu'encourager la multiplication des agressions homophobes, notamment celles du Cardinal Barbarin,qui n'hésite pas à comparer le mariage homosexuel à l'inceste.

Sur les 37 associations qui composent le collectif a-confessionel “La Manif Pour Tous”, 27 relèvent de la sphère chrétienne, quand 32% sont fictives, sans même une inscription au Journal officiel. Les financements dont dispose ce collectif sont considérables : en une seule publicité dans le journal Le Monde, 138 000€ ont été dépensés, plus que le budget annuel de l'Inter-LGBT, elle-même qualifiée de “lobby gay” par les partisans de “La Manif Pour Tous”. Ces financements, notamment à l'appel de ces associations chrétiennes, sont autant d'argent qui aurait pu servir aux plus pauvres et non à des manifestations de haine.

Pour toutes ces raisons, je vous demande par la présente de radier mon nom et toute autre donnée me concernant du registre des baptêmes et de tout autre fichier manuscrit ou informatisé que vous détiendriez. Cette lettre fait office de décision définitive, il est donc inutile de me demander une quelconque confirmation."

L'église veut une raison, c'en est une sacrée non ?

Donc je résume. 

1 / On me baptise à 6 mois sans me demander mon avis. 
2 / L’Eglise collabore à cet abus de mineur
3 / On me met sur une liste ou je suis comptabilisé comme « catholique » alors que je n'ai pas le tiers de la moitié d’un début de croyance, et que l’organisation « Eglise » ne s’apparente pour moi qu'à une secte légalisée
4 / La secte refuse de me supprimer de leurs effectifs alors que même chez Facebook, pourtant pas des enfants de chœur, on peut supprimer son compte. 
5 / On me demande de justifier mon refus d'un enrôlement que l'on m'a imposé enfant.
6 / On refuse ma raison.

Bref, vente forcée, comptabilité d’escroc et une mauvaise foi sans nom au service d’une procédure de radiation plus compliquée qu’un désabonnement d’opérateur téléphonique.

J'ai envie de blasphémer sévère.

PS : Prochainement. Je vous raconterai mes vacances sur la côte, les sonneries de clochers intempestives, et la façon dont un groupe de catholiques est venu m’accoster sur la plage pour me proposer un cours d’initiation à la Bible pour mes enfants. Rien de bien grave, si ce n’est que des jeunes auraient fait la même chose avec le Coran, ça se retrouvait illico en une de tous les journaux avec une déclaration de Manuel Valls dans la foulée.

Articles connexes : 

25 commentaires:

Pierre Marot a dit…

Tu peux pas passer par la CNIL ?

Politeeks a dit…

a bas la bigoterie !

C Politweets a dit…

J'aime ce billet. Bonne idée...

Cui cui fit l'oiseau a dit…

Déclare leur que tu t'es converti à l'Islam et qu'Allah dans sa miséricorde est le plus grand.

Je parie sur une radiation express !

O_ô

John Edwards a dit…

Vous pouvez aussi vous faire excommunier, en disant que vous avez aide votre compagne a avorter par exemple.

punjog a dit…

Hahaha :'D

«Omagad j'ai mon nom sur une liste que personne ne peut lire, ça tout le monde va penser que je soutiens des homophobes.»

Rien n'effacera le fait qu'un sacrement du baptême a eu lieu.

Clem a dit…

Oooh mais pourtant, la jurisprudence est pour l'instant claire à ce sujet, le tribunal de Coutances a jugé en 2011 que l’évêché devait, en vertu de l'article 9 du code civil, rayer le noms de façon à ce qu'il ne soit plus lisibles dans tout fichier non informatisé et le supprimer de tout fichier informatisé.

Il me semble que l'appel n'a pas encore été jugé...

corto74 a dit…

1/On me baptise à 6 mois sans me demander mon avis.
2 / L’Eglise collabore à cet abus de mineur.

Ces deux premières raisons prouvent ta méconnaissance de ce qu est le baptême. Les premiers responsables de ton baptême " forcé " étant tes parents.
Pour le reste, chacun son truc et la démarche d apostasie, pourquoi pas.

MrGaluel a dit…

C'est la même chose pour la citoyenneté Française, la Constitution, les Lois, à aucun moment notre avis n'a été sollicité qui précise que l'on accepte d'y souscrire, ou que l'on souhaite s'en libérer.

C'est de la même façon que l'on prétend nous soumettre à l'acceptation d'une monnaie et d'un système monétaire parfaitement sectaire, où la monnaie est arbitrairement créée et distribuée par les uns, et obtenue par le travail pour les autres.

De sorte que les sectes monétaire et politique ne font pas autre chose que la secte catholique.

A ce propos on peut essayer l'expérience librement acceptée Monnaie M pour réfléchir à la nature d'une monnaie libre.

Didier Goux a dit…

Le "débaptême" est une ânerie, et c'est une ânerie impossible de toute façon. Certains diocèses, pour ne pas être trop emmerdés par les gamineries dans le genre de la vôtre, choisissent de répondre que, oui, ça y est, vous êtes "radiés", et les esprits forts sont contents. en réalité, ils restent baptisés, puisque le baptême est un acte définitif et irréversible. Vous pouvez bien vous faire excommunier (bon courage !) ou vous convertir à l'islam ou à la macrobiotique transcendantale, vous n'en resterez pas moins baptisé.

Car le baptême n'est pas une "inscription", un acte administratif, mais un sacrement. Vous pouvez le juger sans valeur, vous ne l'en avez pas moins reçu. (Du reste, si vous le jugiez vraiment sans valeur, vous ne vous livreriez pas à toutes ces démarches pour ne plus l'être, n'est-ce pas…).

Toute proportions gardées, c'est comme si un amputé du bras droit demandait à être désamputé : être débaptisé est tout aussi impossible.

Désolé.

Euterpe a dit…

Excellent ! Ce qui prouve que toutes ces religions monothéistes phallocentrés font partie de la même espèce de sangsues.
Quant à la conclusion sur les jeunes qui auraient fait la même chose avec le Coran, oui, elle colle à une certaine réalité, peut-être, mais on peut aussi dire que toute la gauche islamo-gauchiste aurait aussitôt agressivement protégé les gentils islamistes et auraient dit : arrêtez ! Pourquoi tant de haine ?
Les deux tendances sont là. Les uns voient du racisme dans la critique du missionnariat musulman, les autres trouvent qu'empêcher les cathos de missionnariser en rond c'est être traître à sa patrie (ou culture, ou je ne sais quoi).

On se demande où sont passés les vrai.e.s athé.e.s.

cdg a dit…

a mon avis ceux que tu as vu sur la plage ne sont pas des cathos mais plutot des temoins de jehova. c est les seuls que j ai vu faire ce type de chose
Je suis pas un specialiste de la religion, mais ces derniers n ont a mas connaissance rien avoir avec l eglise catholique

Unknown a dit…

Peut-être n'est-il pas possible d'être débaptisé si le nom est rayé (je laisse ça aux philosophes et théologiens) - bien que pour ma part, ayant déjà effectué cette démarche voici une dizaine d'année, une lettre comminatoire du curé de la paroisse m'a annoncé qu'il allait m'arriver tous les malheurs du monde, maintenant que je n'avais plus la protection de Dieu (d'où je conclus que le débaptême est possible pour ce qui est de sa raison profonde).

Mais si le dixième des catholiques athées ou agnostiques envoyaient une telle requête à leur paroisse, l’Église serait bien obligée d'en tenir compte.

Joséphine a dit…

Si vous êtes athée, le baptême ne signifie rien pour vous donc pourquoi cette rage à vouloir vous faire 'débaptiser"? Vous me faites penser ces satanistes qui adorent profaner des hosties: ils montrent par là qu'ils croient à la présence réelle du Christ dans l'hostie car sinon ce n'est qu'un bout de pain... Bref , soyez cohérent 5 mn . Par ailleurs "débaptiser " quelqu'un est ipossible, aussi impossiebl que de faire en sorte que ce qui s'estg produit n'ait jamais été.. Aussi impossible que d'inscrire sur un acte d'état civil qu'un enfant est le rejeton de deux femmes ou de deux hommes. Bref, vous m'avez l'air tout à fait fâché avec la réalité...

seb musset a dit…

@ JohnEdwards > J'y penserai (ou baisser mon froc à Notre-Dame ?)

@cdg > Fort possible. Mais plein de détails glanés ici et là me laissent à penser qu'il y a un sentiment de confiance et d'impunité qui gagne l'EC.

@DidierG > mon intention est purement mathématique, je n'accorde aucune espèce de valeur à ce folklore obscurantiste. Des idéologues se servent de l'argument du nombre de fidèles pour asséner que la France est "chrétienne" ou je ne sais quoi. Dans le lot il y a des centaines de milliers, peut être des millions de gens dans mon cas : comptabilisés alors qu'ils n'ont rien demandé. Comme on dit, je n'aime pas que mes données soient utilisées à des fins commerciales.

Gilbert Aguila a dit…

Il semble que l'on soit dans une république laïque et donc aucune raison n'empêche d'aller jusqu'au bout de la démarche. Je serais d'ailleurs intéressé de connaître l'aboutissement. Tenez nous au courant !

Mais où se trouve le fichier : en France ou au Vatican ? Et est-ce que c'est comme pour Facebook : non visible mais toujours existant ?

Toutatis a dit…

Ce manque de détachement, je dirais même cette haine, me sidère....
Tout comme cette volonté obstinée de se détacher des sacrements traditionnels comme le mariage, tout en continuant à les singer parfois dans les moindres détails.

José Elias a dit…

Je compatis Seb mais tu ne sais pas ce que contrainte veut dire. Je suis né en 1946 à Barcelone dans un pays où l’Église tenait les registres d'état civil. L'état civil étant couplé avec le registre des baptêmes, pas baptisé, n'existe pas légalement. Et voila pourquoi tous les enfants de républicains espagnols sont baptisés.

Amicalement

dan_y44 a dit…

je trouve votre démarche un peu puérile en fait. de plus vous confondez la religion (les textes) avec ses représentants. c'est un peu comme si je vous disais à vous que la gauche c'est le PS.

seb musset a dit…

@dan

J'ai envie de dire "c'est pas moi qui a commencé". Quand on se sert du nombre de baptisés (et donc de moi alors que je ne suis pas croyant) pour affirmer que la France est chrétienne, il y aussi confusion.

Sinon niveau puérilité. Avec les mongolos de la Manif pour tous et les déclarations de divers abbés, si j'étais croyant j'aurais la même colère envers l'Eglise qui a fait preuve d'un obscurantisme à toute épreuve.

dan_y44 a dit…

la France est chrétienne oui, enfin historiquement c'est certain a moins d'être bigleux il suffit de faire un tour dans la capitale pour s'en rendre compte (c'est valable aussi pour un tour en province). ce qu'elle devient par contre c'est autre chose. en ce qui concerne cette église en effet elle est obscurantiste d'une certaine manière, mais je crois qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, même au sein de l'église.

Gilbert Aguila a dit…

La France n'est pas « chrétienne », elle est de tradition judéo-chrétienne.

Comme d'habitude ceux qui crient le plus fort sont ceux que l'on entend.
Et les malheureux propos de certains responsables catholiques (je passerais outre les divagations populistes de groupements extrémistes dans la manif pour tous) ne représente pas les chrétiens tout au plus la chrétienté catholique romaine.

On peut défendre une vision de la famille avec conviction et énergie (mais pas avec violence, y'a une nuance, aussi subtile soit-elle) tout acceptant in fine la loi votée : c'est de la démocratie. Tout comme on peut ne pas avoir de la sympathie pour l'homosexualité tout en respectant les homosexuels et en leur reconnaissant leur droit à être égaux aux hétérosexuels devant la loi.

lateo a dit…

Je suis un peu désolé pour toi.
J'ai l'impression que tu as une toute petite forme depuis que le PS est aux manettes.
Ça ou tu nous prépare un bouquin ce qui expliquerait que tu n'as plus de jus pour le blog.

seb musset a dit…

@lateo > On ne peut rien te cacher. Sortie le 11 octobre à un prix dérisoire.

babelouest a dit…

Tu n'as pas de chance. J'ai fait la démarche aussi, il y a 6 mois : certes mon nom reste visible bien que rayé, mais ce n'est que mon nom qui de toute façon confirme que j'existe ou que j'ai existé.

Mon seul but était administratif, cela fait un "fidèle" de moins de façon officielle. Pour le reste, effectivement cela n'a aucune valeur. Leur "sacrement" n'a rien de sacré, ils en pensent ce qu'ils veulent, ce n'est pas mon problème.