Figaro du jour, première version

En exclu, la première maquette refusée du Figaro du jour.
Motif: "On en fait un peu trop, ça va finir par se voir".
Sans son organe de presse mettant les points sur les i, que serait cette droite traitant de minables ceux qui gagnent moins de 5000 euros par mois, lâchant débonnaire que si la gauche passe ce sera la guerre et que le Fouquet's, mes fauchésc'est les mêmes tarifs qu'au Flunch

Tandis que l'UMP se délite de l'intérieur, la côte de popularité du souverain s’effondre chez les seniors. Ce Quotidien du Fâcheux Dassault a donc décidé de leur rappeler, statistiques "retravailléespar un drôle d'institut à l'appui, que les Français ne bossent pas assez 

(Sans blague ? Ce gouvernement en a expédié 1 million au chômage en moins de 5 ans).

A l'approche du "sommet social" de son poteau Nico, merci à Sergio la rafale de contribuer au tapissage des cerveaux fatigués sur les bienfaits de la modulation promise du temps de travail applicable à tous les salariés (mais à la carte pour l'entreprise) et de la baisse à venir des cotisations sociales versées par l'entreprise, transférée sur le dos de tous les consommateurs et pesant prioritairement sur les plus pauvres d'entre eux.

6 commentaires:

Tassin a dit…

Rassure-moi, la pub pour les remonte-escalier en une, c'est toi qui l'a rajoutée??

seb musset a dit…

@tassin > Oui, par contre l'édito tout pourri sur les 35 heures est laissé tel quel.

Anonyme a dit…

Image très drôle et hélas, à peine exagérée vis à vis de ce torchon ^^

bibi a dit…

en tous cas avec la TVA sociale maintenant on sait que notre bon président milite pour la décroissance sans avoir l'air d'y toucher...

Anonyme a dit…

On y croit pas une seconde au "on en fait un peu trop, ça va finir par se voir". Ils le savent très bien que ça se voit. C'est juste qu'ils s'en fichent.

BA a dit…

ALERTE - Perte imminente AAA: Sarkozy réunit ses principaux ministres.

PARIS - Le président français Nicolas Sarkozy a convoqué vendredi le Premier ministre François Fillon et les ministres de l'Economie François Baroin et du Budget Valérie Pécresse pour une réunion sur la perte attendue de la note AAA de la France, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Une source gouvernementale européenne a indiqué à l'AFP que l'agence américaine Standard and Poor's avait décidé de dégrader d'un cran la note triple A de la France, tout en maintenant celles de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg.

(©AFP / 13 janvier 2012 19h17)